// Vous lisez...

Rapports d’observations

Imagerie couleur : Le couple de galaxies M88 et M91

Voici une image couleur du 21 mai 2014, montrant le couple de galaxies M88 et M91. Ces deux belles galaxies de la Chevelure de Bérénice appartiennent à l’Amas de la Vierge. Elles sont situées à environ 60 millions d’années lumière de la Terre :

Nous étions deux, Gérard et moi-même, à profiter de cette belle nuit étoilée du mercredi 21 mai 2014. L’objectif de cette séance était de perfectionner nos possibilités en imagerie couleur, avec notre nouveau correcteur de champ.

Ce soir là, notre choix s’est porté sur le couple de galaxies M88 et M91 que nous trouvons particulièrement esthétique. Ces galaxies montrent toutes les deux beaucoup de détails, bien que n’ayant pas du tout le même aspect. M88 est truffée de nombreuses zones sombres, et des petits morceaux de bras spiraux visibles partout. M91 présente une forme en spirale barrée vue de face évidente. La barre et deux débuts de bras spiraux brillants, forment une sorte d’astérohache à la Goldorak, très caractéristique dans cette galaxie. Par ailleurs, la petite galaxie NGC4516 de magnitude 12.8, est bien visible entre ses deux grandes voisines. On distingue un peu ses bras spiraux.

Cette image, est la compilation de 12 poses de 6 minutes chacune. L’acquisition a été faite avec une caméra QHY8L au foyer de notre télescope de 305mm (ouvert à 3.9), équipé d’un correcteur de champ Baader RCCI Rowe.

L’autoguidage a été assuré avec le logiciel PHDguiging, et notre lunette de 90mm couplée au télescope, et équipée d’une caméra QHY5v. Quelques rafales de vent, sont venues perturber un peu la qualité du guidage, mais malgré tout, celui-ci n’a pas décrocher de l’étoile guide durant toute la pose.

Le traitement a été assuré par Gérard, avec le logiciel Iris 5.59. Voici quelques commentaires de sa part concernant ce traitement :

« Une remarque essentielle : Les 12 images brutes de 360 s de pose chacune sont en légère surexposition sur quelques étoiles. Je limiterai donc les prochaines acquisitions à 300 s.
J’ai testé de nombreuses commandes en changeant les divers coefficients ainsi que l’ordre de ces traitements. Je suis bien conscient que ce travail n’est pas parfait mais c’est le résultat qui m’a semblé le plus plaisant à l’œil. L’addition par "pondération adaptative" a été retenue pour son efficacité à éliminer les traces de satellites (deux images) sur l’image finale. "Sigma médian" a atténué les défauts sans les éliminer. Le "masque d’opacité" est une commande du menu "Visualisation" très puissante. Elle n’est pas à retenir pour des images scientifiques. Dans tous les cas les images acquises avec la caméra couleur QHY8L n’ont absolument pas cette prétention !! Néanmoins je crois qu’il est possible de s’affranchir de ce type de traitement en réalisant une image de "Luminance" (N & B) en binning 2 dès l’acquisition et l’assembler à l’image couleur qui peut être réduite de 1/2 par IRIS. A voir......Autres commandes intéressantes :
- Binxy 2 qui permet d’avoir un format d’image beaucoup plus maniable pour le traitement , sachant que l’image obtenue est considérée à l’échelle 1 pour le logiciel.
- Win permet de faire un fenêtrage de l’image pour la cadrer au mieux. Cette commande demande 2 clics diagonalement opposés pour définir les limites. »

Par ailleurs, en scrutant le fond de ciel sur cette image, on constate que de nombreuses autres galaxies sont présentes. Philippe Deverchère en a identifier une douzaine appartenant au catalogue PGC, visibles ci-dessous :

Ce résultat montre bien que le matériel et les logiciels, que nous possédons désormais à l’observatoire Biscarmiau, commencent à être performants. Cela donne envie d’apprendre à les utiliser. L’astrophotographie commencerait-elle à me titiller… ?

Yves

Commentaires